Li Wei défie les lois de la pesanteur

li wei 1

Li Wei est un artiste pékinois particulièrement planant. En effet, un de ses thèmes préférés est la lévitation, qu’il photographie de manière très chorégraphiée, n’hésitant pas à se mettre lui même en scène (toujours habillé du même short bleu / tee-shirt blanc), quand il ne se met pas radicalement en danger. C’est sa façon à lui de ressentir et d’exprimer la liberté : « Je suis fasciné par les facettes instables et dangeureuses de l’art, et j’espère que mes travaux reflètent ces aspects » dit-il en parlant de ses créations, qui font désormais le tour du monde, de New-York à Paris et Berlin, en passant Taïwan, Madrid ou Vancouver.

liwei2

Rien d’étonnant à celà dans la mesure où son expérience artistique se caractérise par un langage universel compréhensible par tous et parlant à chacun. Il dit d’ailleurs adorer les réactions que suscitent ses oeuvres auprès des passants : « La première réaction est l’étonnement. Les gens y voient aussi un certain sens de l’humour, et ils sont généralement curieux des procédés de réalisation. La philosophie qui émerge de mon travail montre l’indépendance des valeurs spirituelles que véhiculent les artistes chinois, la paix intérieure d’une culture. »

liwei3Li Wei voit son art comme une mission visant à établir la scène pour une performance et un cliché parfaits : « Je suis parfois réellement en danger lorsque je dois me suspendre à des tubes d’acier, et mes proches s’inquiètent parfois un peu pour moi, mais je vais très bien. » Il projete d’ailleurs d’aller le plus haut possible, ayant définitivement incorporé la gravité comme étant une composante essentielle. Ses clichés se vendent jusqu’à 8000 $, et symbolisent aujourd’hui d’une certaine manière la parfaite métaphore de la conquète chinoise, notamment au travers de la série « Li Wei falls to… » où son corps rigidifié vient se planter tel un javelot dans divers contextes incongrus.

Vous pouvez visiter son site.