Le TCA et la Prime Carbone

Transport en commun alternatif

Seul un petit malin pouvait y penser … réinventer le covoiturage pour le rendre moins contraignant, plus souple et plus rémunérateur. Le principe est pourtant assez simple : créer des lignes de voitures sur les trajets domicile – travail, avec l’assurance d’une fréquence d’environ 15 minutes entre les passages. L’opérateur de TCA (Transport en Commun Alternatif) gère pour vous la création de votre ligne, il maintient sa qualité et tient à jour les comptes entre conducteurs et passagers.
La seule et unique contrainte est d’avoir un téléphone portable et un réseau, à votre domicile comme à votre travail, afin de pouvoir recevoir et émettre (gratuitement) les SMS nécessaires au bon déroulement du covoiturage. Les économies peuvent alors commencer … Et suivant que vous êtes conducteur ou passager, vous allez pouvoir réduire votre budget transport de façon significative. Je vous invite à rentrer quelques données sur leur simulateur pour en avoir le coeur net, mais, à titre d’exemple, quelqu’un qui d’habitude va travailler tous les jours de la semaine à 15 kilomètres de chez lui, avec une petite berline pas trop gourmande, pourra, en prenant le TCA 4 jours par semaine, économiser 300 € / an s’il est conducteur et 850 € / an s’il est passager. Avec une voiture plus « sérieuse », 25 km de distance et 5 jours / semaine, on arrive vite à 590 € / an d’économie pour le conducteur et plus de 3500 € / an pour le passager.

Et ce n’est pas la seule bonne nouvelle qu’apporte le TCA : en vous inscrivant à ce programme, vous allez être considérés comme participant activement au protocole de Kyôto, et à ce titre, vous allez pouvoir percevoir la Prime Carbone (ce qui est quand même plus sympa que la taxe, faut bien avouer). En effet, sur l’ensemble des trajets effectués en covoiturage, l’opérateur TCA sera à même de dire avec certitude la quantité de CO2 économisée, et va pouvoir la revendre pour vous sur les marchés. C’est à dire qu’en plus d’économiser votre argent, ce programme va vous permettre d’être reconnu en tant que vrai écolo actif, et ça, ça n’a pas de prix ! Ou plutôt si, justement celui de la prime carbone ! 🙂

Vive le covoiturage dynamique !

Publicités

Identité nationale : le débat façon Besson

Besson Eric

Voici, en substance et in extenso, ma modeste contribution postée sur le soi-disant site de débat, et que le webmaster a jugé opportun de censurer modérer :

« La France, pour moi, c’est avant tout une république démocratique née de la révolution. Enfant, j’ai fait miennes les valeurs intrinsèques de notre pays et longtemps, j’ai été fier d’être né au pays des lumières, grâce notamment à l’héritage de Voltaire, Montesquieu ou encore Rousseau.
Je me souviens qu’un jour mon grand-père, lui aussi humaniste convaincu, expliqua à mon frère ainé qui arborait fièrement une croix occitane qu’il valait peut-être mieux avoir sur son tee-shirt douze étoiles sur fond bleu, car, quand bien même la culture et la langue occitane méritaient l’intérêt qu’il lui portait, il était toujours préférable d’aller vers un élargissement que vers un rétrécissement. C’est à peu près à cette époque que j’ai commencé à voyager et à me sentir autant européen que français. Si l’on me demande maintenant ce qui fait de moi un français, je dirai que c’est avant toute chose ma culture, mais que je suis fier de la garder ouverte à celle des autres.

voltaire1Aujourd’hui, j’ai honte de voir la séparation des pouvoirs piétinée, j’ai honte de la casse du service public que le monde entier nous a envié, j’ai honte des articles qui paraissent dans la presse étrangère pour moquer le népotisme présidentiel … Non, Mr Sarkozy ne rend pas service à la France, il rend service à ses amis industriels qui l’ont porté au pouvoir. Jamais je n’aurais cru qu’en France le clientélisme puisse arriver à la tête de l’état.

Mais être Français c’est aussi être résistant, aujourd’hui peut-être autant qu’en 40. Avoir le courage de ses opinions, se tenir debout devant le Ministre Besson pour lui dire à quel point son arrivisme l’a fourvoyé, lui qui n’hésite pas à expulser sans état d’âme, reprenant à son compte une maxime qu’il tronque sciemment : « La France n’a pas vocation à accueillir toutes les misères du monde » (là où l’originale ajoutait « … mais elle doit en prendre sa juste part »). Oui, aujourd’hui, j’ai honte de mes compatriotes qui sont entrés dans une léthargie télévisuelle individualiste, et qui ont voté pour une illusoire sécurité au détriment de leurs libertés fondamentales. La fermeture plutôt que l’ouverture. »

Un groupe facebook pour boycotter les cinémas

boycott1

Je viens de lancer un groupe sur Facebook qui propose une idée simple pour lutter contre la loi Hadopi : le boycott des salles de cinéma le 16 décembre 2009. Ce serait en effet un juste retour des choses : les majors de l’industrie cinématographique française ont décidé de criminaliser les internautes, et désormais grâce à eux (et à la complaisance du gouvernement), plus personne n’est à l’abri d’une coupure administrative arbitraire de son accès au net. Nous proposons donc de frapper ceux qui nous imposent cette loi là où ça leur fait le plus mal : au portefeuille !

Pour aider, c’est simple, il suffit de relayer cette campagne via vos réseaux sociaux préférés, en appelant à déserter les salles le 16 décembre. On pourra informer les gens avec des tracts anti-hadopi et happenings en tous genres : interviews, concerts, etc … (à retrouver sur le web), surtout le jour même bien évidemment sur les parvis des multiplex (on va quand même pas emmerder les petites salles art & essai). La vérité c’est que si on arrive à leur niquer un mercredi, jour de sortie des films, les majors vont flipper !

Et tant qu’on y est à sécher le cinéma, profitons-en pour nous informer car derrière la loi HADOPI 2 arrive la LOPPSI 2, qui va enterrer la Loi de Confiance dans l’Economie Numérique et, avec elle, le principe de neutralité du net. C’en sera donc bientôt fini du web 2.0 dit « participatif ». Alors si vous aimez « participer », c’est le moment où jamais de vous manifester, car après, comme le dit si bien Orange dans ses dernières pubs, y’aura Internet et Internet …

Zidane aime bien se laisser filmer par Kevin …

zizou

Kevin, un moutard d’une dizaine d’années, colle aux basques de Zinedine Zidane et passe son temps à le filmer. Il y a 4 vidéos sur son channel qui contiennent des images de la star. Et Zizou, il est super cool avec Kevin, parce que comme c’est un gosse, il le laisse filmer et y’a même des fois où il lui fait des sourires. Trop sympa Zinedine, et surtout trop fort aussi ! A chaque fois que Kevin tient la caméra, il lui fait des trucs super hallucinants ! Un coup il tripote le carton comme David Copperfield, assis à l’arrière de sa petite voiture, une autre fois il joue du piano presque aussi bien que Chick Corea, assis au fond du restaurant …
Et puis y’a aussi la fois où il joue au billard mieux que Alexandre Ghersenzon, et alors là, d’un coup, on a une puce qui nous gratte l’oreille !

D’une, c’est carrément pas possible d’être aussi fort au billard, et de deux, faudrait quand même pas nous prendre pour des truffes : ça sent le trucage et la campagne virale à plein nez. Même si les prises de vues sont à gerber tellement ça bouge, eh ben Kevin, au moment du coup de billard magique, il tremble plus ! Et pis il a beau causer façon SMS, y’a jamais que ces 4 vidéos sur son profil Youtube ! Profil qui a été créé le 19 aout …
Alors les paris sont ouverts : pour l’instant la mayonnaise peine un peu à monter (entre 600 et 3000 vues par clip), mais elle devrait prendre assez rapidement. (C’est du moins ce que je souhaite à l’annonceur, parceque Zizou, il doit pas vraiment être gratuit, même si l’image est floue …)
Donc perso, je dis une marque de lunettes, mais je peux me tromper … Et vous, qu’en pensez-vous ?

Li Wei défie les lois de la pesanteur

li wei 1

Li Wei est un artiste pékinois particulièrement planant. En effet, un de ses thèmes préférés est la lévitation, qu’il photographie de manière très chorégraphiée, n’hésitant pas à se mettre lui même en scène (toujours habillé du même short bleu / tee-shirt blanc), quand il ne se met pas radicalement en danger. C’est sa façon à lui de ressentir et d’exprimer la liberté : « Je suis fasciné par les facettes instables et dangeureuses de l’art, et j’espère que mes travaux reflètent ces aspects » dit-il en parlant de ses créations, qui font désormais le tour du monde, de New-York à Paris et Berlin, en passant Taïwan, Madrid ou Vancouver.

liwei2

Rien d’étonnant à celà dans la mesure où son expérience artistique se caractérise par un langage universel compréhensible par tous et parlant à chacun. Il dit d’ailleurs adorer les réactions que suscitent ses oeuvres auprès des passants : « La première réaction est l’étonnement. Les gens y voient aussi un certain sens de l’humour, et ils sont généralement curieux des procédés de réalisation. La philosophie qui émerge de mon travail montre l’indépendance des valeurs spirituelles que véhiculent les artistes chinois, la paix intérieure d’une culture. »

liwei3Li Wei voit son art comme une mission visant à établir la scène pour une performance et un cliché parfaits : « Je suis parfois réellement en danger lorsque je dois me suspendre à des tubes d’acier, et mes proches s’inquiètent parfois un peu pour moi, mais je vais très bien. » Il projete d’ailleurs d’aller le plus haut possible, ayant définitivement incorporé la gravité comme étant une composante essentielle. Ses clichés se vendent jusqu’à 8000 $, et symbolisent aujourd’hui d’une certaine manière la parfaite métaphore de la conquète chinoise, notamment au travers de la série « Li Wei falls to… » où son corps rigidifié vient se planter tel un javelot dans divers contextes incongrus.

Vous pouvez visiter son site.

Ecologie pas chère ? Pour quoi faire ?

pollution

Avez-vous déjà entendu parler du système Pantone pour moteurs diesels ? Apparemment cette invention d’un ingénieur américain rendrait les moteurs diesel plus solides, permettrait d’économiser environ 40% de carburant, et diviserait les émissions de particules polluantes par sept ! Bonne pour nous, bonne pour la nature, voilà une innovation géniale, vous dites-vous ! Equipons-en tous les véhicules ! Et c’est aussi ce que je me suis dit en visionnant ce reportage de France 2 …

Sauf que le reportage en question, tout comme celui-ci sur TF1, date de 2005 et qu’en fait, à bien y regarder, le système Pantone est disponible depuis plus de dix ans. On peut dès lors se poser légitimement la question de savoir pourquoi on ne l’a pas généralisé. Une chose est certaine, c’est qu’il a su séduire les agriculteurs, qui ont été nombreux à en bricoler un sur leurs tracteurs (la même modification sur une voiture réclame un passage au mines).
Je pense qu’en fait, si on n’en a pas plus entendu parler, malgré ce rappel de France 3 en 2007, c’est que ni les industriels ni les pouvoirs publics n’en veulent. Il semblerait qu’ils aient même été jusqu’à organiser une campagne de dénigrement, facilitée par l’absence de banc d’essai digne de ce nom. Pourquoi ? D’une part parce que les bénéfices de Total ne sauraient attendre, mais également parce que l’état n’entend pas mettre en jeu les 10 milliards d’euros de taxes afférentes à la vente du pétrole. Ce qui revient quand même à infantiliser les citoyens que nous sommes. Il suffirait en effet de contraindre les constructeurs à monter ce système en série et d’augmenter le prix du gas-oil à concurrence de ce déficit. Le calcul est vite fait, je pense qu’il y aurait même du gras dans la marge. En tout cas, le bénéfice immédiat, et ça serait déjà ça de pris, serait d’ordre environnemental, avec environ sept fois moins d’émissions (sur les pots non catalytiques) et une prolongation de l’espérance de vie des moteurs et surtout du pétrole qui, faut-il le rappeler, ne sert pas qu’à se déplacer mais aussi, entre autres, à fabriquer le plastique.

Le truc, c’est que pour faire enfin voter une loi utile pour tous, il faudrait déjà une volonté politique. Et aussi avoir les burnes d’envoyer De Margerie et consorts se rouler pour le bien du plus grand nombre. Et ça, quelque chose me dit que ça n’est pas pour tout de suite … Y’a pourtant déjà de l’eau dans le gaz, non ?
En attendant, pour les plus bricoleurs d’entre vous, voici déjà quelques exemples concrets de montage Pantone, dont la promotion ne tarit pas au sein de la société civile. Aussi parcequ’il vaut mieux parfois expérimenter par soi-même pour en avoir le coeur net. Et si jamais cela s’avèrait être une vaste fumisterie (ce dont je doute fort) il me resterait toujours l’opportunité de casser du sucre sur le dos de PPDA pour n’avoir pas recoupé ses sources 😉

Windows 2019

Microsoft 2019

Attention, le son est gravement moisi : un bon vieux Bontempi stylee dont seul Microsoft détient le secret …

Sur le coup, ça m’a fait penser au Morph, le concept phone mou de Nokia sorti y’a un an (le concept, pas le phone), tout du moins dans l’approche bien nano-tekno-lo-geek du concept. Parceque côté réalisation, le crayonné façon rough des eighties, ça le fait quand même un peu moins que les plans façon « Minority report » de cette somptueuse vidéo d’anticipation.
Alors, ce qu’on en retiendra avant tout, c’est que M$ n’a pas vraiment l’intention de disparaître du paysage dans les dix années à venir. Il envisagerait même plutôt de se fondre dedans …

Par ailleurs, si ce clip est ostensiblement fait pour faire vibrer nos amis les geeks, il ne devrait pas manquer de susciter également quelque commentaire de la part d’obscurs théoriciens du complot : une incrustation sublimina(b)le s’est en effet insidieusement glissée aux alentours de la vingtième seconde du clip, laissant entendre que Billou a désormais un nouvel ami, qui lui aussi pense à s’incruster dans le paysage (en se rasant le matin) …
.